Inde – Jaipur – 3 jours

Jaipur est la capitale de l’état indien du Rajasthan. Entourée par les monts de la chaine des Aravalli, elle est relativement récente comparé aux autres villes indiennes. Un maharadjah la fut bâtir en 1717, les principaux travaux seront le palais royale, le square et des grandes avenues. Peu commun en Inde, les rues du centre ville sont structurés en quadrillage avec des quartiers bien définis. Elle fut repeinte entièrement en rose, couleur traditionnelle de bienvenue en Inde, pour la venue du Prince Albert en 1876. Depuis, elle a conservé cette couleur et elle est surnommée: la ville rose.

Jaipur – 3 jours

J8 – 09/11: Varanasi > Jaipur

Nous arrivons à l’aéroport vers 14h mais il n’y a pas beaucoup de chauffeur, les prix sont un peu élevé mais pas trop le choix pour pouvoir rejoindre notre logement un ancien Haveli « Rawla Mrignayani Palace » transformé en hôtel. L’endroit est charmant et authentique, la chambre spacieuse et le personnel au petit soin, on profite du lieu…

Pour le coucher de soleil, on monte sur les toits où il y a plusieurs petites terrasses pour se poser. J’aperçois un jeune qui fait du cerf volant, il me montre quelques figures et un voisin qui fait un lâcher de pigeons. Les pigeons survolent les toits en groupe avant de revenir dans leur cage. On ira manger en face du palais des vents avant de retourner sur les toits observer les derniers feux d’artifice de Diwali.

Budget journalier


J9 – 10/11: Jaipur – Quartier royal et palais des vents

On commence la journée par un parcours du Lonely Planet qui fait découvrir le coeur de la ville et ces larges avenues. On traverse les différents quartiers qui sont regroupés par métier, puis on sort de l’enceinte par la porte « Sanganeri » qui est une des 7 portes d’entrée. On arrive au « Albert Hall Museum » que nous avions aperçu la veille mais que nous ne visiterons pas.

On retourne vers le centre ville pour voir les boutiques, Cyrielle cherche des pantalons et un châle. Les vendeurs sont un peu insistants et nous interpellent un peu agressivement, c’est vite fatiguant. Elle trouvera finalement un châle 😉 et le vendeur insiste (gentiment) pour qu’elle essaye un Sari en nous expliquant les étapes traditionnelles.

On rejoint le « LMB » pour déjeuner, c’est un restaurant réputé à Jaipur depuis sa fondation en 1954. On y mangera le plat du jour à emporter que l’on mangera sur un des guéridons de la confiserie. L’avenue est très bruyante et fatiguante, on fera quelques hâtes dans des bijouteries ce qui donnera des idées à Cyrielle… Les vendeurs sont bons et ils repèrent vite les boucles d’oreilles d’un bleu éclatant qu’elle venait d’acheter sur un marché de Varanasi. On craquera juste devant le palais pour une belle bague bleue turquoise (200 Roupies) et en plus le frère du vendeur tiens le bar juste au dessus et nous invite à prendre un verre. On fera la rencontre de 2 français avec qui nous sympathiserons…

On part visiter le « City Palace », un complexe avec de nombreuses cours intérieures, jardins et des édifices. On sera aussi l’une des attractions pour quelques indiens qui nous demandent de prendre une photo avec eux. Le lieu est beau mais nous en faisons rapidement le tour, nous avons un sentiment de trop peu mais avec le ticket, nous avons également une entrée pour le « Fort Jaigarh » à Amber que nous pensons faire le lendemain.

On poursuit notre tour vers le « Jantar Mantar » mais il est fermé au public aujourd’hui, c’est un site regroupant 17 instruments astrologiques de mesure et servait à l’époque pour étudier les meilleurs moments pour organiser des événements (mariage, déplacement,…). Il y en a eu 5 de ce genre en Inde construit au début du 18ème siécle.

On continue avec la visite du « Palais des vents » construit en 1799, il est considéré comme une merveille de l’architecture Radjpoute. Sa façade de 15m de haut est en forme de pyramide sur 5 étages avec de nombreuses ouvertures et des petits volets en bois, de « Jharokha » (balcon en sailli), de « Jalis » (écran de pierre sculpté) et d »Oriels » (fenêtre en saillie). La façade est juste magnifique et encore plus la nuit, l’intention initiale était de permettre aux femmes du harem royal de pouvoir observer la vie quotidienne dans la rue sans se faire voir. Nous avons été surpris par la largeur et le monde dans les escaliers étroits qui mènent au dernier étage.

On retourne chercher nos sacs à l’hôtel et réservons un Uber (Tuktuk) avec le wifi pour changer de logement « Nahar Singh Haveli » qui se situe dans un quartier proche de la gare routière. La circulation est dense et nous observons l’agitation du centre historique de nuit, en arrivant, nous mangerons sur le toit terrasse de l’hôtel et le réceptionniste nous proposera de l’aide pour organiser notre itinéraire dans le Rajasthan.

Budget journalier


J10 – 11/11: Amber – Fort Jaigarh et Fort d’Amber

Ce matin, on se lève tôt pour aller faire du repérage à la gare routière, on demande les bus pour Pushkar, notre prochaine destination, mais la différence de prix entre un Uber et le bus local est certes plus élevé mais pas assez grande pour nous faire choisir le bus. On se rend à la boutique Vodafone pour acheter une SIM mais c’est dimanche et c’est fermé. On a marché à peu près 2km et il se fait tard, on demande à un policier de nous appeler un Uber et il le fait gentiment. Arrivé à 11h à l’hôtel, on décide de dormir à Amber parce qu’on a vue qu’il y avait un son et lumière sur le fort. On reprend nos sacs et c’est repartit… et on arrive à l’hôtel « OYO 15917 Moon Stone » qui n’est pas très propre mais fait le job et super bien placé au pied du fort.

Il y a un marché juste devant l’hôtel, on mange sur le pouce et on commence la montée vers le Fort Jaigarh compris avec le billet d’entrée du City Palace. On atteint le sommet en 30-40min et on a alors une belle vue sur le fort d’Amber et le lac Maota. Il a été construit pour le protéger le Fort d’Amber, il mesure 3km de long, 1km de large et avec le Fort de Nahargarh, il forme un ensemble fortifié relié par des galeries.

On rejoint ensuite le Fort d’Amber par un chemin escarpé et on décide de prendre l’audio-guide pour être un peu au calme et on dit merci à l’atténuateur de bruit qui est bien utile. Le fort d’Amber a servi de résidence pendant des siècles aux Maharajas Rajput et leurs familles, il regroupe donc de beaux exemples de l’art hindous et différents parties dont le quartier des femmes, des jardins,…

On termine la journée par un son et lumière sur le Fort mais c’est en Anglais ou Hindi, on ne comprendra pas grand chose mais on s’était agréable de se poser un peu et pouvoir admirer le Fort de nuit. On retournera à pied vers l’hôtel et on mangera sur le roof top du « The Stag Restro cafe & lounge », très bon restaurant d’où l’on aperçoit également le son et lumière d’un peu loin mais ça nous aurait suffit…

Budget journalier


J11 – 12/11: Jaipur – Temple des singes, Raj Mandir et Massage

Ce matin, aucun bruit, l’endroit est paisible, on observe la ville prendre vie petit à petit. Les guides arrivent avec leurs éléphants proposant aux touristes de monter au fort par la voie royale comme les Maharajas. On continue jusqu’au « Stepwell Panna Meena », une architecture composé de plusieurs escaliers avec un étang en contrebas qui servait à récolter les eaux de pluies. On déjeune en découvrant de nouvelles spécialités sur les stands qui se mettent en place. On rejoint Jaipur et on aperçoit le palais « Jal Mahal » qui est construit au milieu d’un lac.

On découvre notre nouvelle Guest House « Backpacker Panda Stephels » où l’on se sent tout de suite bien. L’accueil est très bien et la terrasse est très agréable, on déjeune en attendant que notre chambre se libère. Le réceptionniste nous propose des tours à des prix très raisonnables, mais c’est notre dernier jour et avons déjà vu le principal. On prendra la chambre et allons chercher une carte SIM pour pouvoir réserver des TukTuk (Uber) sans se prendre la tête à négocier. La veille, une dame a voulu négocier pour nous mais le chauffeur a refusé de nous faire le même prix qu’un indien, nous demandant 10x le prix… Un peu exagéré quand même, d’ailleurs en Inde le prix des entrées est plus cher pour les touristes que pour les indiens mais inclus un coupe file pour l’attente. (Voir article – Achat carte SIM)

Une fois la carte SIM en poche, nous partons au cinéma « Raj Mandir » pour réserver une place pour la séance du soir, ce sera Pirates des Caraïbes version Bollywood en retournant vers notre chambre, un bâtiment appelle notre curiosité. On rentre et il s’agit du « Jewel emporium », on nous accueille comme des clients mais on annonce directement qu’on est pas là pour les bijoux mais qu’on était curieux du bâtiment. La personne nous propose gentiment de visiter le bâtiment, l’atelier et au final leurs bijoux… Mais malheureusement, ils ne sont pas dans notre budget mais il nous offre quand même un rafraichissement.

On prend un tuktuk jusqu’à « Galta Gate » d’où part un chemin qui mène au Monkey Temple. Le chemin grimpe au début mais il n’est pas très dur et on arrive rapidement au temple. Le chemin est agréable car il traverse un cadre verdoyant à travers les collines de Jaipur, par contre il y a pas mal de vendeuses parfois un peu trop insistantes et des personnes qui se font passer pour des gardiens et réclame de payer l’entrée sans voir de guichet… Surpris, on a choisit de passer notre chemin en les ignorants.

En arrivant au « Galta Ji » plus connu sous le nom de « Monkey Temple » et sur tout le site en général, il y a de nombreux singes qui réclament de la nourriture. Ensuite, on trouve des bassins de purification, le plus connu est le Galta Kund  qui est niché dans les parois rocheuses, le lieu est très beau. Les bassins sont alimentées par une source naturelle qui aurait des propriétés bénéfiques pour laver les pêchers. En descendant plus bas, on arrive aux autres édifices qui sont dédiés à différentes divinités dont Ganesh. Le lieu est très spirituel et on se sent apaisé.

On retourne à l’hôtel et partons nous détendre au « Kerala Ayurveda Kendra » essayer leur massage à l’huile chaude, franchement au top… Même si on a hésité à faire cette activité, on ne regrette pas du tout, on réserve par téléphone, un Uber vient nous chercher et nous raccompagne à la fin. On avait demandé à être dans la même pièce séparé par un rideau, honnêtement, le meilleur massage du voyage! On recommande à 100%, on demande à être déposer directement au cinéma Raj Mandir où nous passerons la soirée. Le cinéma art déco est magnifique et le plus gros spectacle n’est pas forcément dans le film mais dans la salle, les indiens vivent vraiment le film, ils crient, chantent,…

Budget journalier


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s