Inde – New Delhi – 4 jours

New Delhi est la nouvelle capitale de l’Inde, c’est une municipalité nouvelle créé par les britanique au début du 20ème siècle pour remplacer l’ancienne capitale Calcutta, elle abrite les institutions politiques nationales du pays (parlement, gouvernement,…). Elle compte 250000 habitants et se trouve dans l’agglomération de Delhi qui elle compte 25 millions d’habitants ce qui en fait une des zones urbaines les plus peuplés du monde.

Delhi – 4 jours

J1 – 02/11/2018: New Delhi – Connaught Place

Aujourd’hui, c’est le 1er jour de notre tour du monde, on commencera par l’Inde avec une escale à Kiev en Ukraine. On arrive à l’aéroport de New Delhi vers 7h du matin, et prenons directement le métro pour rejoindre le centre ville. Le métro est moderne, avec un contrôle des sacs et des jetons à la place des tickets. En sortant du métro, on découvre vraiment la capitale telle qu’on l’imaginait: le bruit, les odeurs, la pollution,…

Nous avions réservé à l’avance un hôtel proche de la station de métro « Shivaji Stadium » pour notre 1ère nuit et heureusement car Cyrielle ne se sent pas très bien. On la rejoint à pied en changeant souvent de trottoir à cause des chiens et des singes. On arrive à l’hôtel « Connaught Mews » et découvrons l’hospitalité des indiens avant d’aller nous reposer un moment.

Dans l’après midi, nous partons à la découverte du quartier et allons à l’office du tourisme « officiel » (Voir article – Office du tourisme) et rejoignons Connaught place pour y découvrir son parc et ses arcades et où se trouvent de nombreuses boutiques. Nous y passons la soirée, le quartier est assez touristique et ce n’est pas trop dépaysant pour une 1ère journée.

Budjet journalier


J2 – 03/11/2018: Old Delhi – Jama Masjid et Fort rouge

Ce matin, c’est mission retrait d’argent, mais c’est pas si simple surtout dans le quartier des banques. Elles sont trop protégés et il est difficile d’y entrer, il faut passer la sécurité, remplir un registre,… En plus, la MasterCard et la Visa ne passe pas, il faut une carte locale. Bref, on abandonne et on retirera plus tard dans un ATM (Voir l’article – Bilan).

Ensuite, changement d’hôtel pour découvrir le quartier de Old Delhi. On arrive à l’hôtel « Wall Street – OYO 15514 » fatigué, finalement c’est une mauvaise idée de se trimbaler les sacs dans le métro et se faufiler dans des rues bondées en plein soleil! Le quartier est radicalement différent de Connaught Place, ici peu de touriste, on ne passe pas inaperçu avec nos gros sacs.

Application pour trouver des hôtels à des prix réduits… parfois jusqu’à -80%

On commence par la grande mosquée Maja Majsid, construite au XVIIe en grès rouge de style Moghol puis on flâne dans les petites ruelles colorées qui mène à Chandni Chnock. Après avoir gouter au « Jalebi », une pâtisserie populaire en Inde, on part en direction du Fort Rouge, les trottoirs sont blindés et on doit jouer des coudes pour ne pas se faire piétiner.

On arrive difficilement au Fort Rouge, une forteresse du XVIIe qui est aujourd’hui le symbole d’indépendance de l’Inde. Il renferme plusieurs palais et un beau jardin dans lequel on peut enfin retrouver du calme, on s’endormira même sur la pelouse en attendant la fermeture du site. Les horaires d’ouvertures des monuments sont souvent liés au levé et au coucher du soleil.

La nuit tombée, on rejoint la gare ferroviaire de New Delhi pour réserver un billet de train pour Jaipur (Voir article – Prendre le train en Inde). Malheureusement, il y a plus de place, les seules restantes sont pour Varanasi dans 2 jours en 3AC. Un français que l’on croisse, nous conseille d’y aller car c’est un des plus beaux endroits en Inde pour passer DiWali (fête des lumières). On réserve mais il faut payer en liquide, on part à Paharganj juste à coté pour trouver un ATM et le quartier nous plait bien… On reviendra, mais avant de rentrer, on s’offre notre 1er restaurant indien en Inde… Un régale!

Budjet journalier


J3 – 04/11/2018: Temple du Lotus et Qutb Minar

Une fois de plus, on change de logement pour se rapprocher du quartier animé de Paharganj et de la gare, on trouve le « Vivek hôtel – OYO 10750 ». On pose nos sacs et on part en direction du sud de la ville pour se rendre au temple du lotus, c’est une maison d’adoration ouverte à toutes les religions. Cette œuvre en forme de Lotus est magnifique et renferme une grande salle pour méditer en silence.

A la sortie des lieux populaires, il y a toujours des vendeurs ambulants et on en profite pour gouter aux spécialités locales même si parfois c’est trop épicé, généralement on en prend un pour goûter et si ça nous plait on en reprend. Le ventre plein on prend la direction du minaret de Qutb Minar en métro. A la sortie, une dizaine de chauffeur de tuk-tuk nous sautent dessus annonçant des prix différents, on préfère refuser et s’y rendre à pied. On fait connaissance avec Pankaj avec qui nous marchons jusqu’au site, il nous donne quelques astuces pour les transports (acheté une carte SIM + Ola/Uber).

Qutb Minar est le plus haut minaret en Inde (72,5m). Il est entouré d’une mosquée, un tombeau et d’autres bâtiments religieux. Hormis le site qui est impressionnant, on est plutôt surpris par le nombre de personne qui nous demande des faire des selfies avec eux. On nous explique que l’on a un profil singulier. La nuit est tombée, on rejoint donc l’animation de Paharganj et passerons la soirée sur le rooftop de notre GuestHouse.

Budjet journalier


J4 – 05/11/2018: Humayun’s Tombi, India Gates et Laxminarayan Temple

Ce soir, on passe la nuit dans le train pour Varanasi, donc on laisse nos sacs à la Guest House pendant la journée et on part visiter le mausolée qui a inspiré le Taj Mahal. C’est la tombe d’Humayun et des membres de la famille Royale. Le site est magnifique et calme, il est entouré de beaux jardins et on aperçoit même un couple qui profite du cadre pour leurs photos de mariage. Parcontre, le pic de pollution nous empêche de respirer correctement, la gorge commence à gratter et on a du mal à respirer.

On continue en passant par la porte de l’Inde, qui ressemble à l’arc de Triomphe qui a inspiré l’architecte mais qui est un monument aux morts pour commémorer les soldats indiens des dernières guerres. Il est placé comme l’arc de triomphe, aux croisements de plusieurs grands axes et autour d’une place. Il fait face au palais servant de résidence au président que l’on aperçoit même pas à cause de la pollution.

Le prix des Tuktuk était exagéré pour la distance, on a préféré marcher jusqu’à la station de métro la plus proche. Par contre, il se fait tard et il est temps de rejoindre l’hôtel pour ne pas rater le train, on prend un négocie un tuk-tuk et on lui demande de faire un arrêt photo au temple de Laxminarayan qui est sur la route. On rejoint l’hôtel, récupérons nos sacs et partons pour une nouvelle aventure. (Voir article – Prendre le train en Inde)

Budjet journalier


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s