Japon – Carnet de voyage

Arrivée à Tokyo

J1 – Quartier de Ginza et Akihabara

Après environ 24h passée entre vols et escales, c’est au petit matin que l’on arrive sur Tokyo et qu’on rejoint notre hôtel dans le quartier Akasaka… On se repose jusqu’à midi avant de nous lancer dans la plus grande mégalopole au monde… Pour commencer, direction le quartier Ginza pour visiter ce quartier mais surtout pour faire un passage chez Uniqlo. En gros, Ginza c’est le quartier chic ou sont regroupés enseignes de luxe et grands magasins. La rue de Ginza est piétonne le dimanche, pratique pour passer d’un trottoir à l’autre…

Ginza1

Ensuite, on décide de rejoindre Akihabara à pied en passant par Nihombashi mais l’appel du métro l’emporte sur la fatigue. Ici, c’est le quartier des fans de jeux vidéos et mangas, on voulait tester un maid café pour le fun et voir les fameux Game Center. En se promenant, on croisse des cosplay à chaque coin de rue, on se laisse tenter par le Maidreamin. On suit la cosplay et on arrive dans un petit bar où l’ambiance et complètement déjantée. On se demande ce que l’on fait ici mais on se met rapidement dans l’ambiance et c’est une bonne expérience. Le temps de boire un verre et nous voilà repartit vers Akasaka en faisant tout de même 2-3 game center en chemin…

Akihabara1

akihabara2

J2 – Quartier d’Asakusa, Tour Skytree et Odaiba

Après un faux départ pour le marché aux poissons à Tsukiji (fermé pour jour férié), on décide d’aller à Asakusa voir le temple Senso-ji. En arrivant sur place, un monde fou, on se lance dans la foule et on visite notre 1er temple. Ce que l’on a retenu des différents temples et sanctuaires visités c’est que les japonais sont très croyants (shintoïstes et boudhistes). On retrouve des lieux de cultes un peu partout et pour toutes sortes de choses (pour la pêche, les récoltes, les poissons,…). On retrouve à peu près partout les mêmes rituels: une fontaine pour se purifier la bouche et les mains, puis de l’encens pour chasser les mauvais esprits et une cloche pour appeler l’attention du dieu avant de faire sa prière. Bref, c’est une religion et les coutumes qui vont avec…

asakusa1

Asakusa2.jpg

Ensuite, nous faisons un tour dans le quartier et partons en direction de la skytree que l’on voit au loin. A son pied, on retrouve un grand centre commercial sur plusieurs étages. On flâne un moment mais on ne montera pas au sommet de la tour, il n’y a pas grand monde malgré le ciel qui se découvre mais c’est un peu cher. On décide de rejoindre l’ile artificielle d’Odaiba pour y passer la soirée. On prendra un bateau jusqu’à Hinode pier et le monorail jusqu’à l’île. On descend au 1èr arrêt pour rejoindre la plage et voir la nuit tomber. On ira manger au Diver City, voir le grand Gundman et finir la soirée par un tour de grande roue à Palette Town. Pour les amateurs, il y a le Megaweb qui à l’air sympa à faire, un musée sur les Toyota et des pistes de Segway.

Skytree

Odeiba

J3 – Marché de Tsukiji, Ueno et Yanaka

Ce matin, on retourne au marché de Tsukiji et cette fois ci il est bien ouvert. C’est le plus grand marché aux poissons du monde, il est divisé en 2, le marché intérieur et extérieur mais il s’étale aussi dans les ruelles du quartier où l’on peut déguster les fraichement débarqués. On y va un peu sur le tard vers 10h, on commence par le marché intérieur qui s’étend sur plusieurs allées, on découvre une multitude d’espèces différentes (poulpes, thons, crabes,…). La plupart des commerçants nettoient leur stand, on les laisse tranquille  et on va vers le marché extérieur où se trouve pleins de petits restaurants qui préparent des sushis parait-il les meilleurs du Japon, on ne tentera pas car trop de monde et le poisson dès le matin… On se laissera juste tenter un peu plus tard par des saint-jacques sur le pouce en prenant la direction du parc Hamarikyu.

J3-TSUJIKI

J3-TSUJIKI2

Arrivé au parc, on voit que l’entrée est payante… Ce n’est pas une fortune et dépaysant, c’est un parc d’où l’on peut voir le quartier d’affaire de tokyo, contraste intéressant entre la verdure et les constructions. A refaire, nous l’aurions pas fait car nous partons maintenant au parc Ueno pour y déjeuner. On repère un Lawson pour faire les courses du midi et pic niqué sous un cerisier, à savoir, la période des cerisiers en fleurs (Sakura) s’appelle « Hanami » et les japonais se réunissent en dessous des cerisiers pour partager un moment en famille ou entre amis. Le parc Ueno est prêt pour cette période et on peut voir que même dans l’allée principale bitumé, il y a des places pour que les gens puissent s’assoir, on choisira un petit coin d’herbe au calme pour manger et se reposer, euh… s’endormir :).

J3-HamarikyuGarden

J3-UENO

On terminera cette belle journée en se promenant dans le quartier de Yanaka au nord du parc. Quartier qui a conservé son allure dans temps avec les boutiques typiques d’époques (la boutique au rez de chaussée et le logement au 1er étage). C’est très agréable de se promener dans ce quartier car il est très calme, les rues sont propres (comme partout au Japon, pas un papier par terre) et il y a pas mal de petites ruelles.

Petite astuce, si vous cherchez une poubelle et qu’il y en a pas, continuez à marcher, vous croiserez certainement un des nombreux distributeurs de boissons et là généralement il y a des poubelles… D’ailleurs, petite chose à savoir sur les distributeurs, le bleu c’est pour les boissons fraiches et le rouge, les boissons chaudes!

J3-YANAKA

Nous passerons la soirée à Shibuya pour faire du repérage pour la nuit ou n’avons rien réservé et essayons les Pachinko, sorte de casino Japonais où l’on joue de l’argent et repart avec des lots que l’on achète avec des points. Les jeux d’argents sont interdits au Japon.

J4 – Tokyo > Himeji > Hiroshima

Himeji

De bon matin, nous partons pour l’ouverture du guichet JR vers 8h à la gare de Tokyo pour activer nos JR pass. C’est assez simple, on remet à l’hôtesse nos vouchers et après 15min on ressort avec 2 JR Pass valable 7 jours. C’est très pratique, il suffit de le montrer au contrôleur à chaque station. Attention, ne le perdez pas, il ne vous sera pas remboursé. Le format n’est pas très pratique mais bon c’est un détail (un peu gros à ranger dans une pochette).

JRP

Une fois notre JR en poche, nous allons prendre notre 1er Shinkansen, un train à grande vitesse. C’est parti pour à peu près 3h30 de trajet, à environ 45 min de Tokyo on aperçoit le Mont Fuji. En arrivant à la gare, on dépose nos sacs à dos dans un locker… Pour information, dans la plupart des gares on trouve des casiers pour déposer les sacs, les prix et la taille varient mais en gros c’est 500 à 700 Yens la journée pour 2 gros sacs. Himeji se trouve sur la route d’Hiroshima, on a environ 4-5h sur place avant de repartir, on décide de faire le château et le parc Koko-En. Il existe un ticket qui combine les 2 entrées cela revient moins cher. A la sortie de la gare, on aperçoit le château. Il suffit de longer la route principale pour s’y rendre.

Himeji-1.jpg

La visite du château et du parc est très reposante et plaisante. Le château est plus beau d’extérieur qu’à l’intérieur mais la vue sur la ville du dernier niveau vaut la peine d’y monter. Le parc se trouve à 5 minutes à pied en longeant le château, il est composé de plusieurs jardins avec des univers différents. On a de la chance, il fait beau et certains cerisiers sont déjà en fleurs.

Himeji-2.jpg

himeji-4.jpg

Vers 17h, nous retournons à la gare pour rejoindre Hiroshima en 1h. Nous posons les valises dans un business hôtel proche de la gare et on part voir le point « O » ou la bombe à explosée. De nuit, le bâtiment est éclairé mais moins impressionnant qu’en journée. On remonte par la galerie commerçante couverte pour rejoindre un restaurant qui sert la spécialité locale: Okonomiyaki (une sorte de galette préparée avec des oeufs, du bacon, des nouilles, du soja et des oignon verts et bien sur de la sauce soja dessus)…

J5 – Hiroshima > Miyajima

Hiroshima

Aujourd’hui, on visitera les monuments principaux d’Hiroshima, cela nous prendra toute la matinée. Le musée est très bien à faire et pour 50 yens seulement, il recueille des témoignages de victimes, des objets retrouvés dans les ruines et l’on se rend compte à quel point une bombe nucléaire peut faire des dégâts aussi bien sur le moment mais aussi les conséquences que cela à après (les maladies, les destructions,…). Bref, moment un peu spécial pour des vacances mais très enrichissant.

J5-Hiroshima1

J5-Hiroshima2

Mise à part les mémoriaux, nous n’avons pas pris le temps de visiter la ville mais nous en avons une image de modernité et quand on voit l’étendue des dégâts après la bombe et maintenant on se rend compte du changement. On dirait qu’il n’y a jamais rien eu. On retourne à la gare pour prendre un train jusqu’à Miyajimaguchi (45min) pour prendre un ferry (10min) pour nous rendre sur l’ile de Miyajima.

Miyajima

Arrivée sur l’île nous nous rendons directement à la guest house que nous avions réservé. Très bon accueil et très bonne adresse, l’hôte nous conseille de monter au Mont Misen le jour même car le lendemain il annonce de la pluie. Pour ne pas perdre de temps, on décide de monter en téléphérique puis funiculaire. Jusque là facile, ensuite c’est à pied que l’on rejoint le sommet et là une vue sublime en récompense. Le plan fournit est très utile, il y a 3 possibilités pour redescendre à pied. On prendre celui qui prend 1h environ et on arrive à tant pour le coucher de soleil sur le Tori.

J5-MIYAJIMA

J5-Miyajima4

J5-Miyajima2

J5-Miyajima3

J6 – Miyajima > Osaka

Miyajima est notre coup de coeur des vacances, donc on préfère y passer un peu plus de temps plutôt que de passer la journée dans le train. Nous prenons le temps de nous reposer un peu et testons l’origami ce matin. Vers 11h, nous partons découvrir un peu Miyajima et là un monde fou, nous étions arrivé en fin d’après midi et il n’y avait pas grand monde mais ce matin il y a des touristes partout et l’ile n’a plus trop le même charme. Il y a des daims en liberté et on choisit de faire ce que l’on avait pas eu le temps de faire la veille, mais rapidement on en a marre des boutiques souvenirs et nous décidons de nous éloigner du centre ville. Nous partons visiter le temple Daisho-In proche de notre Guest House et prenons un verre avant de repartir rejoindre le ferry. On goutera en chemin à la spécialité locale: les huitres chaudes, très bons…

J6-DaishoIn

J6-Miyajima2

Nous reprenons le ferry et le train pour la gare d’Hiroshima pour partir à Osaka. Le shinkansen met environ 1h30 pour rejoindre Shin osaka donc en à peu près 3h pour faire Miyajima > Osaka.

Osaka

Nous avons choisi un hôtel pour les 2 prochaines nuits à Osaka car les prix étaient plus avantageux qu’à Kyoto, nous avons choisi un hôtel proche de la gare pour gagner du temps pour rejoindre Kyoto. Nous en avons quand même profité pour visiter Osaka de nuit et passer la soirée dans le quartier de Dotombori, lieu de vie nocturne. Osaka est comparable à Tokyo mais en plus petit. On y trouve de nombreux magasins, restaurants, salle de jeux, karaoké,… Tout pour passer d’excellentes soirées.

J6-Osaka

J6-Osaka2

J7 – Temple Kiyomizu et quartier de Gion

Nous entamons cette journée par un centre commercial, il fait froid et on recherche un bonnet pour Mme D… On croise un Pokemon store, c’est fou, il y a un étage entier consacré au jeu… Des bornes d’arcades, des joueurs qui attendent dans une file d’attente console à la main pour jouer sur les bornes avec les cartes… Pourquoi pas! Nous n’avons pas trouvé de bonnet, il y avait que des grandes marques. Il y a un office de tourisme à la gare de Kyoto, on y va pour voir ce que l’on pouvait faire en 3 jours. On prend la documentation et un plan et c’est parti pour le temple Kiyomizu et le quartier Gion, un bus qui part de la gare y mène directement.

J7-Kyoto

On sent déjà que Kyoto est beaucoup plus touristique, il y a des bus et énormément de monde. On marche en fil indienne et il est difficile de se frayer un chemin. Ce qui est marrant à Kyoto, c’est que c’est la ville des Geishas, du coup les touristes se transforment le temps d’une journée dans la peau d’une Geisha de la tête au pied. Du coup l’atmosphère est sympathique. On croisera une vrai Geisha avec sa Maiko (stagiaire) qui s’arrêtent au coin d’une rue pour prendre une photo avec une petite fille puis elles se fondent dans la masse discrètement. On marche jusqu’au parc de Maruyama qui est très agréable, on y passera un moment allonger sur une paillasse pour se reposer.

J7-Kiyomizu

J7-Gion1

J7-Gion2

La nuit est en train de tomber et on se dirige vers le temple Kodai ji qui propose un son et lumière. Très beau avec son jardin zen, sa bambouseraie et pour l’ambiance de nuit différente du jour. Il y avait un son et lumière également au Kiyomizu, l’arrêt de bus était à proximité le matin donc on s’y rend mais attention, ce ne sont pas les mêmes tickets que la journée. Si vous voulez entrer il faut repayer l’entrée. C’est pas grave, on ne le fera pas, en plus quand la nuit tombe il commence à faire froid. A noter l’arrêt de bus et un des derniers sur la ligne avant la gare, les bus sont bien bondés le soir… et les japonais ne bousculent pas pour monter et je peux vous dire qu’ils sont très très patients… On mangera à la gare de Kyoto dans les grands magasins au étage les plus hauts avant de prendre un train pour Osaka (20-25min). 

J7-KodaiJi

J8 – Inari Fushimi – Arashiyama > Nara

Aujourd’hui, on prépare les sacs car ce soir nous avons une nuit à Nara et on passe la journée à Kyoto donc… les sacs passeront la journée dans un casier. Arrivée à la gare de Kyoto, on est pas seul à chercher un casier donc on tourne 15min pour trouver un locker libre. On entame la journée par Fushimi Inari, connu pour ces 10000 toris vermillon et sa randonnée. C’est agréable mais ce n’est pas la peine de monter jusqu’au sommet, c’est assez répétitif et pas de vue particulière du sommet. On aurait pu s’arrêter à l’endroit ou s’arrête la plupart des gens, au croisement où l’on a déjà une belle vue sur tout Kyoto. Le temps commence à se couvrir et on voit des gros nuages noirs au loin, nous redescendons.

J8-Inari

J8-Inari2

On rejoint la gare de Kyoto pour prendre la ligne JR qui traverse la ville vers l’ouest pour se rendre dans le quartier d’Arashiyama avec sa célèbre bambouseraie. On décide de traverser le temple Tenryu ji qui à 2 accès un principal et un dans le parc qui donne sur le bambouseraie. Il se fait tard et commence à pleuvoir sérieusement, on longera la foret de bambou pour regagner la gare Saga-Arashiyama et retourner prendre nos sacs pour aller passer la nuit à Nara. Toujours pour une question de budget… les prix sur Nara étaient moins couteux que sur Kyoto. On choisira un hôtel au pied de la gare JR et l’avantage c’est que l’on sera directement sur place le lendemain matin avant la horde de touristes. On en profites pour faire quelques courses pour manger à la gare, il y a un magasin d’alimentation et aller à l’office du tourisme pour demander des informations.

J8-Tenryu ji

J9 – Nara > Kyoto

Ce matin, on se lève assez tôt pour être dans les premiers sur place, on choisit de se rendre à pied de l’hôtel au 1er site intéressant (compter 20-30min). A savoir, Nara est une excursion faisable en une journée à partir de Kyoto, c’est la 1ère ville impériale du Japon donc pas mal de touristes… dont nous. On commence par le temple Kofuku-ji et sa fameuse pagodes à 5 étages. On passe devant un point information où se trouve une statuette de daims, le symbole de la ville… Nara compte à peu près 1500 daims en liberté, on ne les a pas compter pour vérifier mais il y en a partout et ce qui est le plus marrant c’est de voir les gens les nourrir. On trouve pleins de vendeurs ambulants qui vendent des biscuits pour nourrir les daims et ils adorent ça. Pas bête la bête, voilà comment faire des daims une attraction incontournable.

J9-NAra1

Sans perdre trop de temps, on se dirige vers le temple Todai-ji, où se trouve un bouddha assis en bronze de 15m de haut (Daibutsu). La Nandeimon annonce la couleur au niveau de l’architecture, tout est en bois et date de plusieurs siècles. On y voit, derrière des grilles, des statues géantes entièrement sculté en bois. A l’entrée du temple, il y a un beau cerisier en fleur dans l’allée principale qui mène au Daibutsuden. Tout le monde attend pour prendre la pose. Dès que l’on rentre dans le bâtiment, on se trouve nez à nez avec le  fameux bouddha. Il est accompagné de petits bouddha ornés et d’autres décorations religieuse. Derrière le bouddha on trouve un pilier percé de la taille d’une des narines du bouddha (50cm), la légende dit que si la personne réussi à passer, elle verra l’éveil.

J9-Nara2

J9-Nara3

Ensuite, nous partons dans le parc qui possède pas mal de petits temples et choses à voir mais surtout les daims. Nous nous promenons un peu à l’écart au calme dans le parc et achetons un petit paquet de biscuit et nous nous amusons un moment à les nourrir. Le parc est assez beau et agréable, on y passera le début d’après midi et visiterons un petit jardin zen en repartant à l’hôtel sous un ciel menaçant et quelques gouttes d’eau. Le temps changent très rapidement au Japon.

J9-Nara4

On reprend le train vers Kyoto car on loge dans une guesthouse mais il ne faut pas arriver trop tard. En fin d’après midi, on va dans le centre de Kyoto dans les galeries pour trouver  une casquette pour M. D. parceque quand le soleil est là, il cogne bien. Le soir, on voudrait aller dans le quartier de Pontocho pour manger des sushis. Pour information, les bons restaurants sont regroupés vers Pontocho dori et l’on peut même assister à des spectacles de geishas. Quartier un peu excessif, on s’éloigne un peu et tombe sur un sushi bar plus abordable et délicieux. Expérience du sushi bar à faire absolument au Japon.

J10 – Kyoto > Hakone

Pour cette journée, on louera 2 vélos à la Gueshouse pour visiter la ville. On demande les informations car on voudrait faire le chemin de la philosophie et le pavillon d’or. On prend une carte et c’est parti pour  rejoindre le pavillon d’or (20min environ). Pour résumé, notre visite a été gâché par le monde. le circuit fait une boucle, on commence par un point photo où l’on attend pour prendre la photo typique que l’on retrouve sur toute les brochures touristiques. Après troupeaux de moutons jusqu’à la sortie en passant autour du pavillon et dans son parc. Qu’une seule envie, sortir le plus vite possible… Quelques photos quand même mais pas pris le temps d’apprécier.

J10-PavillonOr.jpg

Ensuite direction l’est de la ville pour rejoindre le chemin de philosophie, les cerisiers sont en fleurs et ça promet d’être beau… Mais comment dire, quand on programme 15 min et qu’au final il faut 1h30 aller/retour (notre faute on a compris 15min au lieu de 50min). Disons que cela change un peu le planning mais bon c’est les vacances, on se détend et profite de la balade qui une fois arrivée est très chouette… On prend même le temps de s’arrêter dans un petit restaurant typique sur le trajet du retour pour manger un Okonomiyaki.

J10-CheminPhilo.jpg

En rentrant, on passera par le palais impérial et son parc et pour finir à la guesthouse rendre nos vélos et prendre nos sacs. C’est le dernier jour pour le JRPass, on en profitera pour faire le long trajet jusqu’à Hakone. Après 1 changement à Odawara, on se retrouve dans le centre ville de Hakone-Yumoto où l’on fait 2-3 course dans un seven eleven pour le soir et le petit déjeuner car ce soir on dort dans un Ryokan (sans le menu car pas très convaincu par la nourriture Japonaise). On l’a choisit car il y avait un onsen privé (bain source d’eau chaude). A savoir au Japon, il y a pleins de onsen un peu partout mais il y en a très peu de mixte. Une chose importante aussi, il faut être entièrement nu et respecter des règles d’hygiènes particulières avant de rentrer dans le bain. Pour nous c’était l’occasion de tester et se relaxer ensemble.

J11 – Hakone > Yokohama

Ce matin, il annonçait du beau temps mais finalement c’est nuageux, on décide donc de profiter du ryokan jusqu’au check out (11h) en plus il y a une navette qui part directement à la gare de Hakone-Yumoto. Si vous avez une journée pour visiter Hakone ou si vous choisissez de le faire au départ de Tokyo, c’est possible de faire notre tour.

J11-Hakone1

1ère étape: Se rendre à Hakone Yumoto et prendre le train rouge qui grimpe dans les hauteurs de hakone (rien d’extra à voir). Descendre au terminus (station du funiculaire).

2ème étape: Prendre un funiculaire (toujours rien d’extra à voir) jusqu’à la station du téléphérique. Attention, plusieurs arrêts le long mais descendre au terminal.

3ème étape: Prendre le téléphérique et descendre à Owakudani puis reprendre jusqu’à Togendai.

Pour nous, le téléphérique été fermé cause d’émanations trop importantes de souffre à Owakudani, justement l’étape qu’on voulait faire. Dommage, on a pas fait attention mais c’était indiqué depuis la gare de Yumoto… sur les panneaux, la liaison clignotait en rouge pour dire que c’était fermé. On rejoindra Togendai en bus, sur la route on a une belle vue sur le mont Fuji, j’imagine la vue du téléphérique…

4ème étape: Faire la traversée en bateau jusqu’à Hakone Machi, les prix sont identiques entre les bateaux pirates et les bateaux normaux donc on a pris le bateau pirate qui partait avant. La traversée dure 45min à peu près mais il pleut et il y a beaucoup de vent.

J11-Hakone2

5ème étape: Passer par la barrière de Hakone, ancien poste de garde de la route du Tokaido ou la contourner par la route comme nous l’avons fait car payant et pas intéressé pour le faire pour rejoindre le parc Onshihakone dans lequel se trouve un point de vue sur le lac.

6ème étape: Rejoindre la station de bus à Motohakone avec la vue sur le mont Fuji et le tori (la photo qui sort quand on tape sur google image hakone). Vous pouvez emprunter l’allée de cèdre pour rejoindre la station.

7ème étape: Retourner vers Yumoto Hakone en longeant l’ancienne route du Tokaido en bus. Il y a pas mal de tronçon que l’on peut faire à pied, si vous avez le pass, n’hésitez pas à descendre et se promener entre 2 arrêts de bus. Attention tout de même aux horaires… Pour nous, le temps ne s’y prêtait pas.

A refaire, si nous avions vu plus tôt que le téléphérique était fermée nous nous serions contenté des étapes 5,6 et 7 car depuis le shinkansen, on avait déjà vu le mont Fuji de plus près en allant à Himeji. Concernant le pass, nous l’avons pas pris car plus économique par rapport à notre parcours mais si vous restez plusieurs jours ou voulait faire plus de choses, à voir. Le pass 2 jours de mémoire est à 4000 yens/pers. Attention, c’est une compagnie privée qui gère le réseau donc pas de JR Pass.

J11-Hakone3

On retourne au ryokan pour récupérer nos sacs et prenons le train pour passer la nuit à Yokohama. Le ciel commence à se découvrir mais trop tard…

On arrive à l’hôtel de Yokohama qui est juste à coté du stade de baseball et il y a un match ce soir là, on se renseigne mais il est trop tard pour avoir des places. Dommage, on se rend autour du stade pour faire les boutiques et s’imprégner un peu de l’ambiance car le baseball est très populaire au Japon. Puis, on va faire un tour dans la quartier voisin Chinatown délimité par des grandes portes décorés, le quartier est assez grand, on se balade en grignotant des chips crevettes jusqu’à l’esplanade donnant sur le port de Yokohama.

J11-Yokohama2

La ville a fait une belle promenade longeant toute la cote jusqu’au quartier Minato Mirai21, c’est une promenade agréable de nuit en plus ce soir là il fait bon. Il y a de l’animation un peu partout, on se croirait en vacances :). Très sympa, on marche jusqu’à la grande roue que l’on voit au loin et c’est ambiance fête foraine avec des petits stands,… On se perd un peu dans les centres commerciaux de minato mirai 21, on passe de l’un à l’autre sans s’en rendre compte et on même besoin de voir les plans pour trouver la sortie. On mangera sur place et on reviendra à l’hôtel en métro.

J11-Yokohama1

 

J12 – Yokohama > Shibuya – Shinjuku

Pour cette nouvelle journée on prend notre temps, on a pour objectif uniquement de flaner dans Shibuya et se promener aux alentours du sanctuaire de Meiji Jingu et son parc. Dans un 1er temps, nous cherchons un casier à la gare pour nos sacs à dos car ce soir nous n’avons rien prévu comme logement. On trouve rapidement et on s’engage dans Shibuya par le plus grand passage piéton du monde… C’est impressionnant de voir la masse de monde traversée dès que le feu passe au rouge. Bon après 2-3 traversées on s’habitue et cela devient presque banal… Pour prendre un peu de hauteur et observer la foule, vous pouvez aller au Starbucks ou l’occitane café. C’est le quartier Shopping de Tokyo et il y a pas mal de magasins réputés dont des boutiques entières d’éléctronique.

J12-Shibuya2J12-Shibuya1

Honnêtement, on a un peu la flemme de faire les magasins donc on se dirige vite vers le parc du Meiji Jingu pour se poser dans le parc. On achète de quoi déjeuner sous les cerisiers comme les japonais, nous trouvons un petit coin pour étendre notre tapis… On passera un moment à voir les gens jouer, se reposer, s’amuser,… vivre tout simplement. Pendant ce temps, on se repose et après avoir bien rempli nos batteries c’est repartit pour le Meiji jingu.

J12-Shibuya3

On sort du parc et on passe sous le tori en bois (le plus grand du japon de plus de 1500 ans), une longue allée mène au sanctuaire. Proche de l’entrée, on peut voir des fus de saké et de vin de bourgogne… On arrive au sanctuaire mais on y reste peu de temps car on a un peu notre dose de visite.

J12-Meiji

Il se fait tard et la nuit va bientôt tomber, on voudrait en profiter pour aller voir la tombée de la nuit en prenant un peu de hauteur alors rien de tel que le quartier de Shinjuku. On prend la direction de la mairie de Tokyo, au dernier étage se trouve un observatoire et office du tourisme gratuit. On peut y voir la Cocoon Tower et sa forêt de buildings. On y passe la fin d’après midi en passant par la sculpture LOVE.

J12-Shinjuku

La soirée passera assez vite dans le quartier de Shibuya, il est bientôt 22h et il est déjà temps d’aller récupérer nos sacs et d’essayer de trouver un Love Hotel. En faite les japonais sont habitués à cohabiter avec toute la famille, toute génération confondue. Donc pour plus d’intimité les couples peuvent passer la nuit ou un moment dans un Love Hotel. Pour ceux que ça intéresse, il existe des Love Hotels de différentes gammes et confort et pour tout les prix. On a choisi un des premiers que l’on croisait et qui ne nous a pas refoulé, attention, ils n’acceptent pas tous les étrangers. C’était une chambre spacieuse mais basique, il en existe d’autres avec des thèmes (Hello Kitty, Pokémon,…).

J13 – Tokyo > Nikko

Après une nuit horrible, réveillé constamment par ceux qui viennent passer du bon temps… Réveil très matinal avec une seule envie se reposer dans le train en direction de Nikko. On a hésité à s’y rendre pour cause de travaux mais au final on a pas été déçu. Pour information, le site est en restauration jusqu’en 2020 et chaque bâtiment y passe à tour de rôle. Je vous rassure, il y a pleins de belles choses à voir quand même. On file à la gare de Asakusa où l’on achète un 2 day Nikko pass qui revient aussi cher que les billets aller/retour à l’unité mais avec les bus gratuit sur place. Attention, le pass est valable uniquement sur la ligne Tobu, on ne peut pas prendre n’importe quel train. Par contre pour les bus, on peut tous les prendre à condition de ne pas sortir de la zone indiquée. Une fois arrivé sur place (2h30 de train), on prend de quoi manger et on va se reposer un peu dans la chambre d’hôtel. La météo se gâte en fin de journée donc on va essayé de profiter avant, on va directement à l’essentiel: le sanctuaire de Toshogu.

J13-NIKKO1

Je vous passe les commentaires, les guides le font mieux que moi, mais c’est une visite très interessante. On croisse la sculpture des Sansaru, les 3 singes de la sagesse « Je n’entend pas ce qu’il ne faut pas entendre, je ne dis pas ce qu’il faut pas dire, je ne vois pas ce qu’il ne faut pas voir. »

J13-NIKKO2

Le parc comprend plusieurs temples, il est très plaisant de s’y promener d’autant qu’il y a moins de monde qu’à Tokyo ou Kyoto. On fera uniquement le sanctuaire Toshogu, le Rinno-ji est en travaux et les autres ne nous intéresse pas, on redescend en passant par le pont sacré Shinkyo. Dommage, le ciel est gris et ses couleurs ne ressortent pas comme sur les photos mais c’est pas grave, on redescend à pied vers la gare et on passe devant l’office du tourisme. On en profite pour se renseigner de ce qu’il y a à faire d’autre dans le coin.

J13-NIKKO3

Là, un français nous aborde… on commence à parler avec lui et il nous explique son projet, faire le tour du monde sur 5 ans en stop (voiture, avion, bateau,…) et nous raconte son parcours depuis 6 mois, un bon moment de partage. Son Facebook: Antoine Cuesta avec comme devise « Meet & Share ». Il nous explique qu’il est très facile de faire du stop au Japon et nous dit qu’il y a les cascades de Kegon et le lac Chuzenji à faire et que c’est très beau et pas très loin en stop. On le laisse et en sortant on se dit pourquoi pas tenter pour le fun, nous prenons la direction du lac et je commence à tendre mon pouce, c’est une 1ère pour nous. Au bout d’un moment, personne ne s’arrête, on abandonne et faisons demi-tour, on voit une pancarte Jakko falls… On se contentera de cette cascade, sur le chemin qui y mène (plus étroit), on retente notre chance et là, la 1ère voiture s’arrête. On lui indique où l’on va, on monte un peu l’arrache dans le coffre pour ma part et c’est parti. Il parle un peu anglais et au bout d’un moment on voit une petite pancarte Jakko falls au milieu de nul part, il nous demande si c’est bien là et nous dépose en nous saluant gentiment. Une courte randonnée mène à la cascade, elle n’est pas bien grande mais on est seul et ça fesait longtemps. On fait demi tour pour rentrer et personne à l’horizon, on se fera 3km à pied jusqu’à l’arrêt de bus pour rentrée à l’hôtel. Belle expérience…

J14 – Nikko > Tokyo

Aujourd’hui, il ne fait pas très beau donc on prend le temps de recharger les batteries. Et oui, c’est ça aussi les vacances surtout vers la fin… Le défi de cette journée, aller au lac en stop. On prend un bus avec nos pass jusqu’au dernier arrêt de la zone gratuite et on marche en direction du lac mais manque de chance, personne ne s’arrêtera donc on finira par monter dans un bus plus loin. La cascade est assez grande mais rien d’impressionnant non plus. On se dirige ensuite vers le lac pour prendre 2-3 photos, il fait très froid et commence à pleuvoir un peu, c’est pas très agréable mais par beau temps, l’endroit est idéal. Le bus est dans 30min, on retente le stop et là au bout de 5min, une voiture s’arrête et nous demande la direction, on dit Nikko et c’est parti… Il parlait uniquement japonais donc à part les gestes et 2-3 tentatives qui le mettait plutôt mal à l’aise qu’autre chose, on insiste pas trop et on profite du paysage. Il nous déposera directement à la gare, vraiment adorable et gentil… Nous décidons de retourner à Tokyo pour faire 2-3 achats souvenirs à la Skytree. Par contre, c’est le weekend  et il y a moins de train qu’en semaine, pensez à vérifier les horaires.

J14-NIKKO

 

Sur le retour, belle vue à partir du train sur la campagne japonaise et les cerisiers en fleurs. Avant la tombée de la nuit, on part voir le parc de sumida à l’ouest de la skytree pour y voir l’évolution des cerisiers, c’est la pleine floraison et ils sont vraiment beaux. On aura vu toutes les étapes de floraison pendant nos vacances mais celle ci reste la plus belle. D’ailleurs, tout le monde en profites. Le soir nous logeons dans le quartier de Yatsuka à 20 min au nord de Tokyo. Un peu excentré mais rapidement accessible en train.

J14-TOKYO

J15 – Quartier de Tokyo et son palais impérial

Dernier jour au pays du soleil levant, on prépare nos sacs pour le vol. Aujourd’hui, on se rend à la gare de Tokyo et son quartier que l’on a pas encore visité. On galère un peu pour trouver un casier de libre mais on a fini par trouver. Pour information, il y a des consignes où l’on peut laisser les sacs à la journée, mais c’est plus cher. Cette tâche terminée on sort à l’extérieur et on voit une foule de gens qui se dirige vers le palais impérial. On suit… Et là vraiment comme des moutons, un troupeau se crée pour visiter la cour du palais et observer les magnifiques cerisiers en fleurs. On peut difficilement faire demi-tour car trop de monde, les gens s’amassent pour prendre des photos et il est très difficile de les prendre sans personne dessus. L’avantage au Japon c’est que même si il y a du monde, ils sont généralement plus petits donc on a toujours une vue dégagée.

J15-GareTokyo

J15-Palais

J15-palais2.jpg

Voilà pour notre petite balade dans la cour du palais impérial, il commence à pleuvoir, on range l’appareil photo et en même temps on referme la dernière page de ce carnet. Le reste de la journée n’est pas très intéressant puisqu’on a été à Akihabara pour jouer un peu et tenter de ramener des souvenirs. Attention, on attendait le dernier jour pour prendre des souvenirs mais il y a pas de 100 Yens shops partout et très peu de boutiques souvenirs (porte clé, aimant, carte postale,…) à part proche des sites touristiques alors petit conseil, achetez-les au fur et à mesure!

Merci d’avoir lu jusqu’à la fin en espérant vous avoir fait voyager un peu avec nous. Si vous êtes tenter par cette destination, je ferai prochainement un article sur le bilan de ce voyage avec nos conseils. Si vous avez des questions ou autres, n’hésitez pas à me contacter.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s